Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« mau­sole ou mauso­lée »»»

« l’orgueil de Carie » ou « mausoles » dans :
Ronsard
1552
~ Tant de couleurs…
Du Pré
1577
~ Rien n’est vu permanent…

~#~
















¶ « l’orgueil de Carie » (Ronsard)
 

Mausole ou Mauso­lée. Antique, somptueux, admi­rable, sépul­cral, magni­fique, carien, orgueil­leux, excel­lent.

Le sépulcre du roi Mausole, qui était haut de vingt et cinq coudées, et envi­ron­né de trente-six colonnes fut si somptu­eu­se­ment bâti, qu’on le nombre entre les sept merveilles du monde.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 161r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_328]
(texte modernisé).

[Voir aussi cercueil, lame, tombe ou tom­beau]























Mausole ou Mauso­lee. Antique, somptueus, admi­rable, sepul­chral, magni­fique, carien, orgueil­leus, excel­lent.

Le sepulchre du roi Mausole, qui estoit haut de vingt & cinq coudees, & enui­ron­né de trente six colonnes fut si somptu­eu­se­ment basti, qu’on le nombre entre les sept merueilles du monde.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 161r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_328]
(texte original).

[Voir aussi cercueil, lame, tombe ou tom­beau]