««« châ­tai­gnier »»»

 

~#~














 

Châtai­gnier. Héris­sé, mon­ta­gnard ou mon­ta­gneux.

Le Châtai­gnier croît plus volon­tiers ès mon­tagnes et lieux om­bra­geux, qu’ès lieux plains et expo­sés au soleil.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 55v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_117]
(texte modernisé).

[Voir aussi châtaigne et arbre ainsi que buis, chêne, cor­mier, cyprès, fau, fou­teau ou hêtre, frêne, houx, lau­rier, myrte, noyer, oli­vier, oran­ger, orme, palme ou pal­mier, peu­plier, pin, sapin, saule…]


 

«««  #  »»»

Chastai­gnier. Heris­sé, mon­tai­gnart ou mon­tai­gneus.

Le Chastai­gnier croist plus volon­tiers és mon­taignes & lieux om­bra­geus, qu’es lieus plains & expo­sez au soleil.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 55v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_117]
(texte original).

[Voir aussi chastaigne et arbre ainsi que buys, chesne, cor­mier, cyprés, fau, fou­teau ou hestre, fresne, houx, lau­rier, myrte, noier, oli­uier, oran­ger, orme, palme ou pal­mier, peu­plier, pin, sapin, saulle…]