Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« chantre »»»

« chantre » dans :
Robert Garnier
1579
~ Que bien vrai…
La Jessée
1583
~ Le jeune Cerf navré…
Du Monin
1585
~ Quoi ? bessons pilotis…

~#~
















¶ le chantre sacré : Orphée.
 

Chantre. Fils d’Apollon, musical ou musicien, aboyant, quinteux, sociable, phébéan, altéré, chorial, fantas­tique, goîtreux, c.-à-d. qui a grosse gorge.

Aide-toi des épithètes baillées à Chant et Chanson.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 52v° [Gallica, N0050715_PDF_111]
(texte modernisé).

[Chanteresse. Cigale, Circé, flûte, langue, lyre, Sirènes, voix.]

[Chantre. Apollon, chœur, oiseau, poète, rossignol.]

[Chantre sauvage. Rossignol.]

[Voir aussi fredon.]























Chantre. Fils d’Apollon, musical ou musicien, abbaiant, quinteus, sociable, phœbean, alteré, chorial, fantas­tique, goitereus, I. qui a grosse gorge.

Aide toi des epithetes baillez a Chant & Chanson.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 52v° [Gallica, N0050715_PDF_111]
(texte original).

[Chanteresse. Cigale, Circe, flute, langue, lyre, Syrenes, voix.]

[Chantre. Apollon, choeur, oiseau, poete, rossignol.]

[Chantre sauuage. Rossignol.]

[Voir aussi fredon.]