««« Al­pes »»»

« Alpes » dans :
Gou­lart
1574
~ Quand sans neige et froideur…
Hes­teau
1578
~ Plutôt on pourra voir…

~#~














 

Alpes. Chenues, ven­teuses, froides, hautes, montu­euses, cor­nues, ge­lées, pier­reuses, émi­nentes, dange­reuses, pyré­nées, boré­ales, ora­geuses, gla­cées, nei­geuses, décou­vertes, spa­cieuses, ennei­gées, ombreuses, désertes, préci­pi­teuses.

Les Alpes sont montagnes fort hautes servant de bornes à l’Ita­lie, ainsi dites parce qu’elles sont toujours blanches de neiges.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 12r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_30]
(texte modernisé).

[Alpine. Neige.]

[Voir aussi Apennin.]






















«««  #  »»»

Alpes. Chenues, ven­teuses, froides, hautes, montu­euses, cor­nues, ge­lees, pier­reuses, emi­nentes, dan­ge­reuses, pire­nees, bore­ales, ora­geuses, gla­cees, nei­geuses, descou­uertes, spa­tieuses, ennei­gees, ombreuses, desertes, preci­pi­teuses.

Les Alpes sont montaignes fort hautes seruans de bornes à l’Ita­lie, ainsi dites parce qu’elles sont tousiours blanches de neiges.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 12r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_30]
(texte original).

[Alpine. Neige.]

[Voir aussi Apennin.]