Étienne FORCADEL (1519-1578)
Je n’estimai…
Paris, Gilles Corrozet, 1548.

[…] 

Ie n’estimay oncques preux Hercules,
Pour conquerir l’Amazone Hypolite,
Autant ou plus, i’eusse prisé sa fuite,
Que guerroyer vne seule femelle,
S’il n’estoit nu, & l’autre, nue & belle.

Quand est à moy, auant que la m’espreuue,
Verrons, Obris, le cler & plaisant fleuue,
Sans eau l’yuer, ou aller contremont.
Auant paistront les Alozes au mont,
Auant verrons le feu à la mer ioindre,
Que mon desir soit, de blasmer ou poindre.

[…] 
 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Ie n’estimay oncques preux Hercules,
Pour conquerir l’Amazone Hypolite,
Autant ou plus, i’eusse prisé sa fuite,
Que guerroyer vne seule femelle,
S’il n’estoit nu, & l’autre, nue & belle.

Quand est à moy, auant que la m’espreuue,
Verrons, Obris, le cler & plaisant fleuue,
Sans eau l’yuer, ou aller contremont.
Auant paistront les Alozes au mont,
Auant verrons le feu à la mer ioindre,
Que mon desir soit, de blasmer ou poindre.

[…] 
 

 

En ligne le 21/03/21.
Dernière révision le 21/03/21.