Salomon CERTON (1552-v. 1620)
Qui vante qui voudra…

S

QVi vante qui voudra & Neptune & la mer,
Cert’ il n’y a rien tel que la benigne terre :
Qui louë qui voudra le leger de ce verre,
Rien n’y a que pouuoir où lon veut cheminer.

On peut l’or & l’argent par la mer amener :
Qui coure qui voudra faire à l’or forte guerre,
I’aime autant voir mon front entouré de lierre
En terre, qu’en la mer de maint diamant cher.

Couché parmy vn pré à l’ombre d’vn bel arbre,
Le lict d’herbe & de fleurs, & le cheuet de marbre,
Et là toucher le luth le long d’vne claire eau :

Cela ne vaut-il point affublé d’vne mante
Fourmillant de vermine, & le lict d’vn pouteau
A la mercy du vent boire de l’eau puante ?

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

S

QVi vante qui voudra & Neptune & la mer,
Cert’ il n’y a rien tel que la benigne terre :
Qui louë qui voudra le leger de ce verre,
Rien n’y a que pouuoir où lon veut cheminer.

On peut l’or & l’argent par la mer amener :
Qui coure qui voudra faire à l’or forte guerre,
I’aime autant voir mon front entouré de lierre
En terre, qu’en la mer de maint diamant cher.

Couché parmy vn pré à l’ombre d’vn bel arbre,
Le lict d’herbe & de fleurs, & le cheuet de marbre,
Et là toucher le luth le long d’vne claire eau :

Cela ne vaut-il point affublé d’vne mante
Fourmillant de vermine, & le lict d’vn pouteau
A la mercy du vent boire de l’eau puante ?

«««  lipogramme en S  »»»
 

En ligne le 10/08/14.
Dernière révision le 19/04/19.