Louis LE CARON (1534-1613)
Claire en beauté…
Paris, Vincent Sertenas, 1554.
ouvrir sur Gallica : Sonnets, 24, f° 9r°.

Claire en beauté plus que la claire Aurore
Claire en blancheur plus que marbre de Pare,
Ou que le laict, qui sur le Iong se pare.
Claire en odeur du bame qui l’honnore,

Claire en coral que le vermeil colore:
Claire en valeur plus qu’autre ioiau rare
Ou que tout l’or du filz de Chrise auare.
Claire en honneur qui tes graces decore,

Claire en thesor plus que perle Indienne.
Claire en rosin de grace Adonienne,
Claire en splendeur de gloire merueilleuse.

O tresclair nom d’vne diuine dame,
Seulle moitié de mon nom & mon ame,
Tu tiens ma voix en crainte perilleuse.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Claire en beauté plus que la claire Aurore,
Claire en blancheur plus que marbre de Pare,
Ou que le laict, qui sur le Iong se pare.
Claire en odeur du bame qui l’honnore,

Claire en coral que le vermeil colore:
Claire en valeur plus qu’autre ioiau rare
Ou que tout l’or du filz de Chrise auare.
Claire en honneur qui tes graces decore,

Claire en thesor plus que perle Indienne.
Claire en rosin de grace Adonienne,
Claire en splendeur de gloire merueilleuse.

O tresclair nom d’vne diuine dame,
Seulle moitié de mon nom & mon ame,
Tu tiens ma voix en crainte perilleuse.

 

En ligne le 13/06/14.
Dernière révision le 22/06/21.