Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« Mâ­nes »»»

« Mânes » dans :
Ronsard
1552
~ Ô traits fichés…
Birague
1585
~ Du vagueux Océan…

~#~















Source du commen­taire : Muret, 1553.
 

Mânes. Stygieux, ély­siens, noirs, infer­naux, léthé­ans, sourds, ombreux, cocy­tides, effroyables, tristes, aché­ron­tés ou aché­ron­tiades, muets, aveugles, tarta­ré­ans.

Manes se nomment en Latin les âmes sorties des corps. Ce mot est fait Français par M. de Ronsard : à cette cause, tant pour la révé­rence de lui, comme aussi parce que nous n’en avons point d’autre, il le faut natu­ra­li­ser.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 157r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_320]
(texte modernisé).

[Voir aussi ombres.]






















«««  #  »»»

Manes. Stygieus, ely­siens, noirs, infer­naus, lethe­ans, sourds, ombreus, cocy­tides, effroiables, tristes, ache­ron­tes ou ache­ron­tiades, muets, aueugles, tarta­re­ans.

Manes se nomment en Latin les ames sorties des corps. Ce mot est fait François par M. de Ronsard [:] à ceste cause, tant pour la reue­rence de lui, comme aussi parce que nous n’en auons point d’autre, il le faut natu­ra­li­ser.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 157r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_320]
(texte original).

[Voir aussi ombres.]