Vasquin PHILIEUL (1522-?)
Mets-moi où est…
Avignon, B. Bonhomme, 1555 (Paris, 1548).

Metz moy ou est le Soleil trop ardent,
Ou, ou de froid nul ne peult soulager.
Metz moy ou est son char doulx et leger,
Ou, ou se lieue, ou de là l’Occident.

Metz moy berger, ou Prince, ou President,
En bon pays, ou qu’on n’ose heberger,
Ou ieune, ou uieil, ou metz moy à songer,
Ou à ueiller, en lieu plat ou pendent.

Metz moy au ciel, aux abys, ou en terre,
En haut coustaut, en uallée ou maretz,
Ou uif, ou mort, ou en paix, ou en guerre,

Cler, ou obscur : tousiours tel uous m’aurez
Comme ay esté, comme ay uescu uiuray,
Et mes souspirs ia trillustres suyuray.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Metz moy ou est le Soleil trop ardent,
Ou, ou de froid nul ne peult soulager.
Metz moy ou est son char doulx et leger,
Ou, ou se lieue, ou de là l’Occident.

Metz moy berger, ou Prince, ou President,
En bon pays, ou qu’on n’ose heberger,
Ou ieune, ou uieil, ou metz moy à songer,
Ou à ueiller, en lieu plat ou pendent.

Metz moy au ciel, aux abys, ou en terre,
En haut coustaut, en uallée ou maretz,
Ou uif, ou mort, ou en paix, ou en guerre,

Cler, ou obscur : tousiours tel uous m’aurez
Comme ay esté, comme ay uescu uiuray,
Et mes souspirs ia trillustres suyuray.

 

En ligne le 18/04/09.
Dernière révision le 19/10/18.