Simon GOULART (1543-1628)
Le ciel, nature, l’art…

Sur les portraits des antiquités Romaines.

Le ciel, nature, l’art, d’un pouvoir admirable,
D’une beauté suprême, et d’une brave main,
Fonda, maintint, polit, cet empire Romain,
Et sous ses pieds posa tout ce monde habitable.

Depuis, le ciel ému de la vie damnable
De Rome débauchée abattit tout soudain
Sa force
 : et la nature ôta son œil humain,
Pour plus ne la chérir d’une façon aimable
.

L’art permit que son œuvre en ruine fût mis.
Mais ores dépité d’un si cruel dommage :
Par le docte burin dessus il a remis

Quelques traits excellents de son premier ouvrage.
Ouvrage démontrant à toute créature,
Les merveilles du ciel, de l’art, et de nature.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Sur les portraits des antiquités Romaines.

Le ciel, nature, l’art, d’un pouvoir admirable,
D’une beauté suprême, et d’une brave main,
Fonda, maintint, polit, cet empire Romain,
Et sous ses pieds posa tout ce monde habitable.

Depuis, le ciel ému de la vie damnable
De Rome débauchée abattit tout soudain
Sa force
 : et la nature ôta son œil humain,
Pour plus ne la chérir d’une façon aimable
.

L’art permit que son œuvre en ruine fût mis.
Mais ores dépité d’un si cruel dommage :
Par le docte burin dessus il a remis

Quelques traits excellents de son premier ouvrage.
Ouvrage démontrant à toute créature,
Les merveilles du ciel, de l’art, et de nature.

 

En ligne le 08/02/15.
Dernière révision le 25/05/16.