Salomon CERTON (1552-v. 1620)
DIeu des chemins…

A

DIeu des chemins Cyllenien Mercure
Qui tout le iour sur le ciel sers les Dieux,
Et toute nuict  touches és tristes lieux
Les froids esprits despoüilles de mort dure,

Pren, ie te pry, de ces vers quelque cure
Que tout le temps que sous les courbez cieux
Ie pren chemin, que i’erre soucieux,
Ie te depeins de diuerse figure.

Les esprits n’ont mesprisé mon veiller,
Et d’vne nuict ne m’ont veu sommeiller :
Pour Neptune est mon onde designee ;

Or doit de toy, si tu luy es benin,
Bon conducteur de telle destinee,
Prendre son heur mon entrepris chemin.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

A

DIeu des chemins Cyllenien Mercure
Qui tout le iour sur le ciel sers les Dieux,
Et toute nuict  touches és tristes lieux
Les froids esprits despoüilles de mort dure,

Pren, ie te pry, de ces vers quelque cure
Que tout le temps que sous les courbez cieux
Ie pren chemin, que i’erre soucieux,
Ie te depeins de diuerse figure.

Les esprits n’ont mesprisé mon veiller,
Et d’vne nuict ne m’ont veu sommeiller :
Pour Neptune est mon onde designee ;

Or doit de toy, si tu luy es benin,
Bon conducteur de telle destinee,
Prendre son heur mon entrepris chemin.

«««  lipogramme en A  »»»
 

En ligne le 02/05/21.
Dernière révision le 02/05/21.