««« obsti­na­tion »»»

 

~#~














 

Obsti­na­tion. Ferme, opi­niâtre, per­sé­vé­rante, aheur­tée, cons­tante, dure, cou­ra­geuse, im­muable.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 180v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_367]
(texte modernisé).

[Obsti­né /-ée /-s. Amou­reuse ou amante, ba­taille, com­bat, erreur, femme, fer­me­té, fureur, guerre, haine, Juifs, per­sé­vé­rance, ré­sis­tance, rigueur, Troie, vieil ou vieil­lard.]

[Voir aussi constance, per­ti­na­ci­té.]


 

«««  #  »»»

Obsti­na­tion. Ferme, opi­niastre, per­se­ue­rante, aheur­tee, cons­tante, dure, cou­ra­geuse, im­muable.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 180v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_367]
(texte original).

[Obsti­né /-ee /-s. Amou­reuse ou amante, ba­taille, com­bat, erreur, femme, fer­me­té, fureur, guerre, haine, Iuifs, per­se­ue­rence, re­sis­tance, rigueur, Troie, vieil ou vieil­lard.]

[Voir aussi constance, per­ti­na­ci­té.]