««« Hippo­lyte [fils de Thé­sée] »»»

« Hippo­lyte » dans :
La Gra­vière
1558
~ Phèdre voyant…
Robert Gar­nier
1573
~ Pourquoi pour le péché…

~#~














 

Hippolyte. Misé­rable, chaste, étrange, thésé­an ou thé­sé­ide, honteux, ama­zo­nien, chasseur, pudique, rigou­reux, inno­cent.

Hippo­lyte fils de Thésée et d’Hippo­lyte reine des Ama­zones abhor­rant la compa­gnie des femmes, ne s’amu­sait qu’à la chasse : Mais Phèdre sa marâtre en l’absence de son père devint amou­reuse de lui, et voyant qu’il ne voulait complaire à son désor­don­né appé­tit, elle dit à son mari qu’il l’avait voulu forcer. Dont étant Hippo­lyte aver­ti monte en un chariot et s’enfuit, et ayant versé, ses chevaux mêmes le mirent en pièces.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 127r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_260]
(texte modernisé).






















«««  #  »»»

Hippolyte. Mise­rable, chaste, estrange, these­an ou the­se­ide, honteus, ama­zo­nien, chasseur, pudique, rigou­reus, inno­cent.

Hippo­lyte fils de Thesee & d’Hippo­lyte roine des Ama­zones abhor­rant la compa­gnie des femmes, ne s’amu­soit qu’à la chasse : Mais Phedre sa marastre en l’absence de son pere deuint amou­reuse de lui, & voiant qu’il ne vouloit complaire à son desor­do­nné appe­tit, elle dict à son mari qu’il l’auoit voulu forcer. Dont estant Hippo­lyte auer­ti monte en vn chariot & s’enfuit, & aiant versé, ses cheuaus mesmes le mirent en pieces.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 127r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_260]
(texte original).