««« en­tor­se »»»

« estor­se » dans :
Gré­vin
~ Plus je suis tour­men­té…

~#~
















* estorse : entorse
 

Entorse. Boi­teuse, mau­vaise, dan­ge­reuse, infor­tu­née, clo­chante, subite, glis­sante.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 88v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_183]
(texte modernisé).

[Entors /-orse. Cep de vigne, vigne.]


 

«««  #  »»»

Entorce. Boi­teuse, mau­uaise, dan­ge­reuse, infor­tu­nee, clo­cheante, subite, glis­sante.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 88v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_183]
(texte original).

[Entors /-orse. Cep de vigne, vigne.]