Agrippa d’AUBIGNÉ (1552-1630)
Veillants, aigus, subtils…
Paris, Alphonse Lemerre, 1874.

Veillans, aiguz, subtizs regars, cerveaux, espritz,
Tournez, venez voller, voir, savoir & comprendre
Ce qu’avez sans avoir veu, seu, ne peu aprendre,
Espié, recherché, entrepris, non apris ;
Au hardy, docte & grand quel loier, gloire & pris
Pourrez vous satisfaitz donner, dresser & rendre
Que l’aer, le feu, le Ciel ouvre, brise & fait fendre,
Qui a tant & si bien & si hault entrepris
Au sain, secret thresor, l’ame, l’aesle & l’eschelle
Des Dieux, astres & Cieux, haulte, heureuse, immortelle
Pretend, volle & attaint, fouille, desrobe & prend
Ce qui peut, donne & fait ayse doux & utille,
Que l’oeil, le sens, l’esprit voit, comprend & aprend

Le hault, le long, l’obscur, bas & brief & facille.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Veillans, aiguz, subtilz regars, cerveaux, espritz,
Tournez, venez voller, voir, savoir & comprendre
Ce qu’avez sans avoir veu, seu, ne peu aprendre,
Espié, recherché, entrepris, non apris ;
Au hardy, docte & grand quel loier, gloire & pris
Pourrez vous satisfaitz donner, dresser & rendre
Que l’aer, le feu, le Ciel ouvre, brise & fait fendre,
Qui a tant & si bien & si hault entrepris
Au sain, secret thresor, l’ame, l’aesle & l’eschelle
Des Dieux, astres & Cieux, haulte, heureuse, immortelle
Pretend, volle & attaint, fouille, desrobe & prend
Ce qui peut, donne & fait ayse doux & utille,
Que l’oeil, le sens, l’esprit voit, comprend & aprend

Le hault, le long, l’obscur, bas & brief & facille.

 

En ligne le 06/02/13.
Dernière révision le 14/04/19.