Simon GOULART (1543-1628)
Non, non, Zéphyre…

[…] 

Non, non, Zéphyre avecque ses douceurs,
Ne nous ramène au printemps tant de fleurs,
Tant de gaietés ne nous montre la terre,
Lorsqu’elle vient son manteau tapissant
De mille fleurs :
que Dieu bon et puissant
De grands plaisirs en mon esprit enserre.

On ne pourrait de la profonde mer,
Les flots nombrer : ni les enfants nommer :
Nul ne saurait compter les grains de sable
Que ce grand monde en sa rondeur contient :

Moins pourrait-on exprimer ce qu’obtient
De Jésus-Christ mon âme misérable.

[…] 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Non, non, Zéphyre avecque ses douceurs,
Ne nous ramène au printemps tant de fleurs,
Tant de gaietés ne nous montre la terre,
Lorsqu’elle vient son manteau tapissant
De mille fleurs :
que Dieu bon et puissant
De grands plaisirs en mon esprit enserre.

On ne pourrait de la profonde mer,
Les flots nombrer : ni les enfants nommer :
Nul ne saurait compter les grains de sable
Que ce grand monde en sa rondeur contient :

Moins pourrait-on exprimer ce qu’obtient
De Jésus-Christ mon âme misérable.

[…] 

 

En ligne le 12/05/21.
Dernière révision le 08/06/21.