««« trui­te »»»

« Truites » dans :
La Pé­ruse
1555
~ L’onde argen­tine ne couvre…
La Jessée
1583
~ Celui compte les feux…

~#~














 

Truite. Saumo­née, déli­cieuse, rouge, tache­tée, ferme.

Entre la Truite et le Saumon y a si grande simi­li­tude, qu’on l’appelle ordi­nai­re­ment Saumon de lac et de rivière. Les Truites qui sont des rivières impé­tueuses et d’eau fort claire et argen­tine, n’ont pas tant de taches, et ne sont à beaucoup près si grandes, ni de si bon suc et chair, ni de telle couleur que celles qu’on prend ès grands lacs, qui ont la chair rouge, ainsi que celles du lac de Lausanne.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 269r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_544]
(texte modernisé).

[Voir aussi poisson et able ou ablette, alose, anguille, brème, brochet, carpe, éperlan, gardon, hareng, lamie, lamproie, lotte, maquereau, morue, munier, perche, plie, raie, rouget, roussette, saumon, seiche, turbot, vai­ron, van­doise…]






















«««  #  »»»

Truite. Saumon­nee, deli­tieuse, rouge, tache­tee, ferme.

Entre la Truite & le Saumon y a si grande simi­li­tude, qu’on l’appelle ordi­nai­re­ment Saumon de lac & de riuiere. Les Truites qui sont des riuieres impe­tueuses & d’eau fort claire & argen­tine, n’ont pas tant de taches, & ne sont à beaucoup pres si grandes, ne de si bon suc & chair, ne de telle couleur que celles qu’on prend és grans lacs, qui ont la chair rouge, ainsi que celles du lac de Lozane.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 269r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_544]
(texte original).

[Voir aussi poisson et able ou ablette, alose, anguille, brame, brochet, carpe, esper­lan, gardon, haren, lamie, lamproie, lote, maquereau, morue, munier, perche, plie, raie, rouget, roussette, saulmon, seiche, turbot, van­doise, ve­ron…]