««« branle de corps »»»

« branle » dans :
Turrin
1572
~ Et pour néant…

~#~














 

Branle de corps. Léger, dispos, agile, maniable, adroit, élan­cé, habile, souple, tremblo­tant.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 40v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_87]
(texte modernisé).

[Branlant /-ante /-s. Ber ou ber­ceau, charrette ou cha­riot, cuisses, danse, dard, dents, dextre, épée, épieu, lance, menton, tête, tremblo­te­ment, vieil ou vieil­lard.]

[Ébranle-rocher. Aqui­lon, vague, vent.]

[Ébran­lé /-ée. Aile, saut, secousse.]






















«««  #  »»»

Bransle de corps. Leger, dispos, agile, maniable, adroit, eslan­cé, habile, soupple, tremblo­tant.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 40v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_87]
(texte original).

[Branlant /-ante /-s. Ber ou ber­ceau, charette ou cha­riot, cuisses, danse, dard, dens, dextre, espee, espieu, lance, menton, teste, tremblo­te­ment, vieil ou vieil­lard.]

[Esbranle-rocher. Aqui­lon, vague, vent.]

[Esbranlé /-ee. Aile, sault, secousse.]