««« souf­france »»»

« souf­france » dans :
Magny
1557
~ Vive qui vivre peut…
La Jessée
1583
~ Ô guerre, ô paix…
~ Que n’ai-je les accords…
Bi­rague
1585
~ Ô cœur triste et pensif…
Grisel
1599
~ Plutôt le ciel voûté…
Angot
1603
~ Quand je pense être fort…
Claude Gar­nier
1609
~ Est-ce inhu­maine…

~#~














 

Souffrance. Dure, tolé­rable ou in­to­lé­rable, patiente, griève, permise, libre, indul­gen­cieuse, c.-à-d. aban­don­née.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 250v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_507]
(texte modernisé).

[Soufferte, souffrante. Patience, peine.]

[Souffre-peine. Âne, berger, chasseur, fourmi, labou­reur, malade, pêcheur.]

[Souffre­teux /-euse. Ava­rice, indi­gence, métier, ouvrier, pauvre­té.]






















«««  #  »»»

Souffrance. Dure, tole­rable ou in­to­le­rable, patiente, griefue, permise, libre, indul­gen­tieuse, I. aban­don­nee.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 250v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_507]
(texte original).

[Soufferte, souffrante. Patience, peine.]

[Souffre-peine. Asne, berger, chasseur, fourmi, labou­reur, malade, pescheur.]

[Souffre­teus /-euse. Aua­rice, indi­gence, mestier, ouurier, pauure­té.]