««« gazouil­le­ment »»»

« gazouil­lis » ou « gazouil » dans :
Ron­sard
1552
~ Ni voir flamber…
La Ville
1569
~ Ni les écrits…

~#~














 

Gazouil­le­ment ou Gazouil­lis. Enroué, corneil­lard, ini­mi­table, bruyant, fontai­nier, babil­lard, impor­tun, sour­doyant, pétil­leux ou pé­til­lard, délec­table, saute­lant, fâcheux, mignard, plaisant.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 112r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_230]
(texte modernisé).

[Gazouil­lant /-ante. Corneille, grenouille, oiseau.]

[Gazouil­larde. Font ou fon­taine, grenouille, Ide, source, voix.]

[Gazouil­leur. Ruisseau.]

[Gazouil­leux. Chant et chan­son.]

[Voir aussi ramage, tintin.]






















«««  #  »»»

Gazouille­ment ou Gazouil­lis. Enroué, corneil­lard, ini­mi­table, bruiant, fontai­nier, babil­lard, impor­tun, sour­doiant, petil­leus ou pe­til­lard, delec­table, saute­lant, fascheus, mignard, plaisant.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 112r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_230]
(texte original).

[Gazoüil­lant /-ante. Corneille, grenouille, oiseau.]

[Gazoüil­larde. Font ou fon­taine, grenouille, Ide, source, voix.]

[Gazoüilleur. Ruisseau.]

[Gazouil­leus. Chant & chan­son.]

[Voir aussi ramage, tintin.]