Alexandre de PONTAYMERI (?-1618)
Qui a vu quelquefois…
Cambrai, Philippe Des Bordes, 1594.

[…] 

Qui a vu quelquefois un Tigre d’Arménie,
Déchirer, égorger, en la verte prairie
Ou le fauve animant, ou le bétail laineux,
Le bourru marcassin, ou le Daim dédaigneux.

Il a vu le combat de mon Prince invincible,
Qui seul parmi l’effroi court sans crainte terrible,
Aux plus fréquents hasards de la voisine mort,
Et où des ennemis le nombre était plus fort.

Pareil à un Torrent qui traîne, arrache, emporte,
Les Arbres, les Rochers, et la Digue moins forte,

Le vent demeure arrière, et ses élancements
Font un soudain reflux de contre-mouvements.

[…] 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Qui a vu quelquefois un Tigre d’Arménie,
Déchirer, égorger, en la verte prairie
Ou le fauve animant, ou le bétail laineux,
Le bourru marcassin, ou le Daim dédaigneux.

Il a vu le combat de mon Prince invincible,
Qui seul parmi l’effroi court sans crainte terrible,
Aux plus fréquents hasards de la voisine mort,
Et où des ennemis le nombre était plus fort.

Pareil à un Torrent qui traîne, arrache, emporte,
Les Arbres, les Rochers, et la Digue moins forte,

Le vent demeure arrière, et ses élancements
Font un soudain reflux de contre-mouvements.

[…] 

 

En ligne le 08/01/11.
Dernière révision le 02/09/17.