Pierre de MARBEUF (1595-1645)
Je ne m’étonne plus…
Rouen, David Du Petit Val, 1628.

«««

textes de
Marbeuf

»»»


«««

 
 
 

»»»


«««

»»»

[…] 

Ie ne m’étonne plus si l’Amour est amer,
Puis qu’on dit que sa mere est fille de la mer,
Et la mer & l’Amour sont cause du naufrage,
Et la mer & l’Amour ont l’amer pour partage,
Et la mer est amere & l’Amour est amer,
L’on s’abîme en l’Amour aussi bien qu’en la mer,
S’il est batard de Mars il se plaît à la guerre,
Et de troubler touiours le repos de la terre,
S’il est fils de Vulcan, son plaisir & son ieu
Est de brûler le monde & d’y mettre le feu,
Soit donc qu’il soit batard, soit qu’il soit legitime,
Il doit estre du fer ou du feu la victime.

[…] 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

«««

textes de
Mar­beuf

»»»

«««

1628

»»»

«««

 
 

»»»



texte
moder­nisé



~#~

[…] 

Ie ne m’étonne plus si l’Amour est amer,
Puis qu’on dit que sa mere est fille de la mer,
Et la mer & l’Amour sont cause du naufrage,
Et la mer & l’Amour ont l’amer pour partage,
Et la mer est amere & l’Amour est amer,
L’on s’abîme en l’Amour aussi bien qu’en la mer,
S’il est batard de Mars il se plaît à la guerre,
Et de troubler touiours le repos de la terre,
S’il est fils de Vulcan, son plaisir & son ieu
Est de brûler le monde & d’y mettre le feu,
Soit donc qu’il soit batard, soit qu’il soit legitime,
Il doit estre du fer ou du feu la victime.

[…] 

 

En ligne le 31/03/12.
Dernière révision le 10/04/19.