Jean-Baptiste CHASSIGNET (v.1570-1635)
L’Enfant ne peut venir…
Besançon, Nicolas de Moingesse, 1594.
ouvrir sur Gallica : sonnet CXXIX, p. 118.

LEnfant ne peut venir du monument charnel

Prendre possession en ce bas héritage,
Que par l’étroit conduit, et périlleux passage
Que la nature a mis au ventre maternel :

Quiconque veut aller au règne paternel,
Fasse premièrement par le détroit sauvage
Du chemin de la mort son pénible voyage,
Sans peine ne s’acquiert le repos éternel.

Voilà comme l’entrée accorde à la sortie
Nous naissons ici-bas pour jouir de la vie,
Et mourons à l’instant pour renaître là-haut

La naissance et la mort en cela seul diffère,
Que l’enfant sort sans peur du ventre de la mère,
Et nous tremblons d’effroi quand mourir il nous faut

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

LEnfant ne peut venir du monument charnel

Prendre possession en ce bas héritage,
Que par l’étroit conduit, et périlleux passage
Que la nature a mis au ventre maternel :

Quiconque veut aller au règne paternel,
Fasse premièrement par le détroit sauvage
Du chemin de la mort son pénible voyage,
Sans peine ne s’acquiert le repos éternel.

Voilà comme l’entrée accorde à la sortie
Nous naissons ici-bas pour jouir de la vie,
Et mourons à l’instant pour renaître là-haut

La naissance et la mort en cela seul diffère,
Que l’enfant sort sans peur du ventre de la mère,
Et nous tremblons d’effroi quand mourir il nous faut

«««  vie et mort de la mort  »»»
 

En ligne le 27/11/10.
Dernière révision le 12/05/17.