Guy Le Fèvre de LA BODERIE (1541-1598)
Les Antiques du doigt…
Paris, Guillaume Chaudière, 1578.

Les Antiques du doigt ont écrit sur la cendre,
Puis de couteaux gravé écorces d’arbrisseaux,
Puis les pierres du fer, les feuilles de pinceaux,
Depuis le Diamant sur le plomb vint s’étendre :

De cannes par après sur le parchemin tendre,
Puis de plume en papier fait de linge et drapeaux,
Ou en tables de cire, ou en cédrins tableaux
le style, et poinçon font nos desseins entendre.

Mais la cendre, l’écorce et feuilles de Laurier,
Les pierres, et le plomb, parchemin et papier,
Tableaux de cèdre ou buis, et tablettes de cire

Ont à la fin cédé au bel Art d’imprimer,
Qui peut à tout jamais votre gloire animer
Mieux qu’en bronze ou métal, qu’en marbre ou en porphyre.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Les Antiques du doigt ont écrit sur la cendre,
Puis de couteaux gravé écorces d’arbrisseaux,
Puis les pierres du fer, les feuilles de pinceaux,
Depuis le Diamant sur le plomb vint s’étendre :

De cannes par après sur le parchemin tendre,
Puis de plume en papier fait de linge et drapeaux,
Ou en tables de cire, ou en cédrins tableaux
le style, et poinçon font nos desseins entendre.

Mais la cendre, l’écorce et feuilles de Laurier,
Les pierres, et le plomb, parchemin et papier,
Tableaux de cèdre ou buis, et tablettes de cire

Ont à la fin cédé au bel Art d’imprimer,
Qui peut à tout jamais votre gloire animer
Mieux qu’en bronze ou métal, qu’en marbre ou en porphyre.

 

En ligne le 07/05/21.
Dernière révision le 28/08/21.