Traductions ou
imitations vers à vers
de
Pace non trovo…
Le Préambule des innombrables
Dernière imitation en ligne :
Peletier : Paix je ne trouve…




Traductions (#) ou imitations (~)

vers à vers de Pace non trovo…

vers 1
    Pace non trovo & non ho da far guerra
vers 2
    Et temo & spero & ardo & son’ un ghiaccio
vers 3
    Et volo sopra’l cielo & giaccio in terra
vers 4
    Et nulla stringo et tutto’l mondo abbraccio
vers 5
    Tal m’ha in prigion che non m’appre ne serra
vers 6
    Ne per suo mi riten ne scioglie il laccio
vers 7
    Et non m’ancide amor et non mi sfera
vers 8
    Ne mi vuol vivo ne mi trahe d’impaccio
vers 9
    Veggio senz’occhi et non ho lingua & grido
vers 10
    Et bramo di perir et chieggio aita
vers 11
    Et ho in odio me stesso & amo altrui
vers 12
    Pascomi di dolore piangendo rido
vers 13
    Egualmente mi spiace morte & vita
vers 14
    In questo stato son donna per vui


 
        VERS 1
Pétrarque

Pace non trovo & non ho da far guerra

# Grammont
1842
- Je ne puis trouver la paix, et je n’ai pas de quoi faire la guerre





# Philieul
[1548]
   - Paix je ne trouve, et n’ai dont faire guerre

~ Le Caron
1554
      Ø

~ Baïf
1555
      Ø

~ Magny
1557
   - Je cherche paix, et ne trouve que guerre

# Du Tronchet
1575
- Trouver paix je ne puis, et ne puis faire guerre

~ Le Loyer
1576
- N’espérer qu’une paix, et vivre en une guerre

~ Hesteau
1578
- Je ne puis trouver paix et n’ai où faire guerre

~ Romieu
1581
   - Paix je ne trouve, et ne puis faire guerre

~ Blanchon
1583
   - J’aime la Paix, et suis toujours en Guerre

~ La Jessée
1583
   -  Je vis en paix, et crains mortelle guerre

~ Le Poulchre
1587
- Je n’ai jamais la paix et ne peux faire guerre

# Maldeghem 1606
- Je n’ai dont faire guerre, en vain paix je pourchasse

  ~#~ »»»




 
        VERS 2
Pétrarque

- Et temo & spero & ardo & son’ un ghiaccio

# Grammont
1842
et je crains, et j’espère, et je brûle et je suis de glace





# Philieul
[1548]
   - J’espère et crains, et brûlant suis en glace

~ Le Caron
1554
   - Chaleur me brûle, à glace m’abandonne
vers 7
~ Baïf
1555
- Je suis feu, je suis glace : en fuyant, je poursuis
vers 10
~ Magny
1557
   - J’englace au feu, je brûle dedans l’eau
vers 12
# Du Tronchet
1575
- Je crains, j’espère, j’ards, et suis la même glace

~ Le Loyer
1576
- Brûler à petit feu, et geler en la glace
vers 11
~ Hesteau
1578
- J’espère au désespoir, je brûle et suis en glace

~ Romieu
1581
   - J’espère et crains, je brûle, et je suis glace

~ Blanchon
1583
   - J’espère, et crains, et brûle dedans l’eau
vers 7
~ La Jessée
1583
   - Le feu me gèle, et dans la glace j’ards

~ Le Poulchre
1587
- Je crains, j’espère, j’ards, j’ai l’estomac glacé

# Maldeghem 1606
- Et je crains et j’espère et j’ards de glace étant





       
        VERS 3
Pétrarque

- Et volo sopra’l cielo & giaccio in terra

# Grammont
1842
et je vole au-dessus du ciel, et je rampe sur la terre





# Philieul
[1548]
   - Je vole au ciel, et suis croupant en terre
vers 4
~ Le Caron
1554
   - Tout au plus haut je suis de la prison
     Au plus profond de la fosse complains
vers 10
& 11
~ Baïf
1555
- Je ne bouge de terre, outre le ciel je passe

~ Magny
1557
   - Je vole au ciel et ne bouge de terre
vers 4
# Du Tronchet
1575
- Je vole sur le ciel, et ne bouge de terre

~ Le Loyer
1576
- Voler jusques aux cieux et demeurer en terre
vers 5
~ Hesteau
1578
- Je vole sur les Cieux et languis en la terre
vers 5
~ Romieu
1581
   - Je vole au ciel, et si je suis en terre
vers 4
~ Blanchon
1583
   - Je vole au Ciel, et m’accroupis en terre
vers 4
~ La Jessée
1583
   - Je monte au Ciel, et ne bouge de terre
vers 4
~ Le Poulchre
1587
- Je vole jusqu’aux cieux, et ne bouge de terre
vers 4
# Maldeghem 1606
- Et je m’envole aux cieux sur la terre couchant





       
        VERS 4
Pétrarque

- Et nulla stringo et tutto’l mondo abbraccio

# Grammont
1842
et je ne saisis rien et j’embrasse le monde entier





# Philieul
[1548]
   - Rien je n’étreins, et tout le monde embrasse
vers 3
~ Le Caron
1554
      Ø

~ Baïf
1555
 - Rien étreindre ne puis, toute chose j’embrasse
vers 1
~ Magny
1557
      Ø

# Du Tronchet
1575
- En ne rien étreignant tout le monde j’embrasse

~ Le Loyer
1576
      Ø

~ Hesteau
1578
- Sans pouvoir rien tenir tout le monde j’embrasse
vers 3
~ Romieu
1581
   - Rien je n’étreins, et tout ce rond j’embrasse
vers 3
~ Blanchon
1583
      Ø

~ La Jessée
1583
   - J’embrasse tout, et n’ai qu’ombrage épars
vers 6
~ Le Poulchre
1587
- J’embrasse tout le monde, et ne tiens rien pressé
vers 3
# Maldeghem 1606
- Je n’étreins rien, pourtant tout le monde j’embrasse





       
        VERS 5
Pétrarque

- Tal m’ha in prigion che non mappre ne serra

# Grammont
1842
- quelqu’un m’a mis dans une prison, qu’il ne m’ouvre ni me ferme




# Philieul
[1548]
   - En prison m’a tel, qui n’ouvre ne serre

~ Le Caron
1554
   - Cette prison, où je suis enserré
      Ne me détient, prisonnier m’environne.
vers 1
& 2
~ Baïf
1555
      Ø

~ Magny
1557
      Ø

# Du Tronchet
1575
- Tel me tient en prison qui ne m’ouvre ni serre

~ Le Loyer
1576
- M’enlacer d’un lien qui jamais ne se serre
~ Hesteau
1578
- Et tel m’a prisonnier qui ne m’ouvre ou resserre.
vers 4
~ Romieu
1581
   - Je suis captif et si rien ne m’enserre

~ Blanchon
1583
   - Dans la prison, et en liberté j’erre

~ La Jessée
1583
   - Je me fais libre, et la prison m’enserre

~ Le Poulchre
1587
- Telle m’a en prison, qui ne m’ouvre ni serre

# Maldeghem 1606
- Tel ne m’ouvre ni serre, et en prison me lace





       
        VERS 6
Pétrarque

- Ne per suo mi ritien ne scioglie il laccio

# Grammont
1842
- et sans me retenir pour sien, il ne détache pas mes liens




# Philieul
[1548]
   - Ne me retient pour sien, ne me délace,

~ Le Caron
1554


~ Baïf
1555
      Ø

~ Magny
1557
      Ø

# Du Tronchet
1575
- Ni pour soi me retient, ni rompt ce qui me lace

~ Le Loyer
1576
- Me captiver moi-même, et m’élargir aussi
~ Hesteau
1578
- Et tel ne me veut point qui mon lacs ne desserre.
vers 8
~ Romieu
1581
   - Enrêté suis et rien ne m’entrelace

~ Blanchon
1583
      Ø

~ La Jessée
1583
   - Un même lacs m’esclave, et m’affranchit
vers 8
~ Le Poulchre
1587
- Ni sien me retenant n’a mon cep* délacé

# Maldeghem 1606
- Ni pour sien me retient, en ses lacs me tenant
vers 9
* cep : chaîne, fers, et par extension prison (Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française, tome 2, p. 17 [Gallica_N0050635_PDF_22]).






        VERS 7
Pétrarque

- & non m’ancide amor et non mi sfera

# Grammont
1842
- et Amour ne me tue, ni ne m’ôte mes fers




# Philieul
[1548]
   - D’amour je vis, et point ne me fait grâce,
     Et ne me tue, encore moins desserre.
vers 8
~ Le Caron
1554
 

~ Baïf
1555
      Ø

~ Magny
1557
      Ø

# Du Tronchet
1575
- Amour point ne me tue, et si ne me desserre

~ Le Loyer
1576
      Ø

~ Hesteau
1578
- L’on ne veut que je vive, et moins que je trépasse,
  Et tel ne me veut point qui mon lacs ne desserre
vers 7
& 8
~ Romieu
1581
      Ø

~ Blanchon
1583
    - Chargé de fers, et si suis sans fardeau

~ La Jessée
1583
      Ø

~ Le Poulchre
1583
- Amour ne m’occit pas, ni vivant délaissé
  Ne me tirant d’ennuis aussi ne me déferre
vers 7
& 8
# Maldeghem 1606
- Et Amour ne me tue, et des fers ne me prend

««« ~#~ »»»





        VERS 8
Pétrarque

- Ne mi vuol vivo ne mi trahe d’impaccio

# Grammont
1842
et il ne me veut pas vivant, et il ne me tire pas d’embarras





# Philieul
[1548]
      Ø

~ Le Caron
1554
      Ø

~ Baïf
1555
      Ø

~ Magny
1557
      Ø

# Du Tronchet
1575
- Il ne me veut voir vif, ni que mort me défasse

~ Le Loyer
1576
      Ø

~ Hesteau
1578
- L’on ne veut que je vive, et moins que je trépasse
  Et tel ne me veut point qui mon lacs ne desserre
vers 7
& 8
~ Romieu
1581
      Ø

~ Blanchon
1583
      Ø

~ La Jessée
1583
      Ø

~ Le Poulchre
1587
- Amour ne m’occit pas, ni vivant délaissé
  Ne me tirant d’ennuis aussi ne me déferre
vers 7
& 8
# Maldeghem 1606
- Vif aussi ne me veut, et mon ennui ne casse

««« ~#~ »»»





      VERS 9
Pétrarque

- Veggio senz’occhi et non ho lingua & grido

# Grammont
1842
- Je vois sans yeux, et je n’ai pas de langue et je crie





# Philieul
[1548]
   - Sans yeux je vois, et sans langue je crie
~ Le Caron
1554
   - Sans yeux je vois, sans langue je me plains

~ Baïf
1555
      Ø

~ Magny
1557
   - Je vois sans yeux, je cours sans déplacer

# Du Tronchet
1575
- J’étends sans yeux ma vue, et sans langue mes cris

~ Le Loyer
1576
      Ø

~ Hesteau
1578
- Je vois sans yeux, j’ois sourd, et sans langue je crie
~ Romieu
1581
   - Je vois sans yeux, sans cœur me convient vivre

~ Blanchon
1583
   - Je vois bien clair, aveuglé, et sans yeux,
      Sans langue aussi, je pénètre les Cieux
vers 9
& 10
~ La Jessée
1583
      Ø

~ Le Poulchre
1587
- Sans langue ni sans yeux je vois, je crie fort.

# Maldeghem 1606
- Sans langue avoir je crie, aussi je vois sans yeux
««« ~#~ »»»





      VERS 10
Pétrarque

- Et bramo di perir et chieggio aita

# Grammont
1842
- et je désire mourir, et je demande secours





# Philieul
[1548]
   - Je quiers secours, et de mourir je prie
~ Le Caron
1554


~ Baïf
1555
- Je demande remède, et je ne veux guérir
vers 8
~ Magny
1557
      Ø

# Du Tronchet
1575
- J’enrage de périr et conferme ma vie

~ Le Loyer
1576
- Ne pourchasser ma grâce, et demander merci vers 2
~ Hesteau
1578
- Je cherche ma ruine et le secours je prie
~ Romieu
1581
   - Je veux périr, l’aide le cœur m’enflamme vers 11
~ Blanchon
1583
      Ø

~ La Jessée
1583
   - Je veux péril, et secours je poursuis vers 12
~ Le Poulchre
1587
- Je cherche du secours, je désire la mort

# Maldeghem 1606
- Et je voudrais périr, de secours désireux
««« ~#~ »»»





      VERS 11
Pétrarque

- Et ho in odio me stesso & amo altrui

# Grammont
1842
- et je me hais moi-même, et j’aime autrui.





# Philieul
[1548]
   - Un autre j’aime, et à moi je veux mal
~ Le Caron
1554
   - Un autre aimant, je me suis désaimé
vers 13
~ Baïf
1555
- Je me hais, j’aime autrui : je crains et je m’assure vers 9
~ Magny
1557
      Ø

# Du Tronchet
1575
- Je veux mal à moi seul, et tous me sont amis

~ Le Loyer
1576
      Ø

~ Hesteau
1578
- Je veux mal à moi-même et un chacun j’honore
~ Romieu
1581
   - Autrui me plaît, et moi-même m’ennuie vers 12
~ Blanchon
1583
    - Un autre j’aime ennemi de moi-même
~ La Jessée
1583
       Ø
~ Le Poulchre
1587
- Ennemi de moi seul autrui j’adore et aime

# Maldeghem 1606
- J’aime autrui, et je porte une haine à moi-même
««« ~#~ »»»





      VERS 12
Pétrarque

- Pascomi di dolor piangendo rido

# Grammont
1842
- je me repais de douleur, en pleurant je ris





# Philieul
[1548]
   - Je ris en pleurs, et deuil repaît mon âme
~ Le Caron
1554
      Ø

~ Baïf
1555
- Ce m’est sucre le deuil : la joie ce m’est suie
~ Magny
1557
   - Je ris en pleurs, et ronge mon cerveau
vers 13
# Du Tronchet
1575
- Je me pais de douleurs, et en pleurant je ris

~ Le Loyer
1576
      Ø

~ Hesteau
1578
- Je me pais de douleur, pleurant faut que je rie
~ Romieu
1581
   - Le deuil me paît, le plaisir me veut suivre vers 10
~ Blanchon
1583
       Ø
~ La Jessée
1583
       Ø
~ Le Poulchre
1587
- Je ris en lamentant, je me pais de douleurs

# Maldeghem 1606
- De douleur je me pais, et en plaignant je ris
««« ~#~ »»»





      VERS 13
Pétrarque

- Egualmente mi spiace morte & vita

# Grammont
1842
- également me déplaisent la mort et la vie





# Philieul
[1548]
   - Et vie et mort me fâchent par égal
~ Le Caron
1554


~ Baïf
1555
- J’ai pris en même horreur et la mort et la vie vers 14
~ Magny
1557
      Ø

# Du Tronchet
1575
- Et tant me plaît la mort comme j’aime la vie

~ Le Loyer
1576
      Ø

~ Hesteau
1578
- Également me plaît et la mort et la vie
~ Romieu
1581
   - Également veut la mort et la vie
~ Blanchon
1583
       Ø
~ La Jessée
1583
- Je fuis la mort, et sans fin je trépasse
~ Le Poulchre
1587
- Le vivre et le mourir m’est une chose même

# Maldeghem 1606
- Ennemi à la vie et à la mort je suis
««« ~#~ »»»





      VERS 14
Pétrarque

- In questo stato son donna per vui

# Grammont
1842
- voilà l’état, madame, où par vous je me trouve.





# Philieul
[1548]
   - Voilà l’état, où suis pour vous, ma dame.
~ Le Caron
1554
   - Ainsi je meurs, vivant sans être aimé.
~ Baïf
1555
      Ø
~ Magny
1557
   - Chantant toujours comme fait la cigale.

# Du Tronchet
1575
- Madame c’est l’état en quoi vous m’avez mis.

~ Le Loyer
1576
- Ce sont les passions que j’endure en aimant
   Ma Flore, qui m’a pris par les rais de sa face.
vers 13
& 14
~ Hesteau
1578
- Et vous seule causez l’ennui qui me dévore.
~ Romieu
1581
   - En tel état je suis pour vous ma dame.
~ Blanchon
1583
   - Voilà l’état, Madame où l’on me voit,
      Pour vous aimer d’une amitié extrême.
vers 13
& 14
~ La Jessée
1583
- Est-il amant plus vexé que je suis ?
~ Le Poulchre
1587
- En cet état m’ont mis Madame, vos rigueurs.

# Maldeghem 1606
- Pour vous dame je vis en cet état extrême.
««« ~#~ »»»