««« repen­tance »»»

« repen­tir » ou « repen­tance » dans :
Buttet
1561
~ Toujours ne sera d’or…
Chante­louve
1576
~ Autant de feuilles vertes…
Du Buys
1585
~ Tirer de long tra­vail…
Certon
1620
~ Je te veux enton­ner…

~#~














 

Repentance. Fille d’Épi­mé­thée, im­pru­dente, triste, plom­bée, hon­teuse, lé­gère, vaine, tarde ou tar­dive, mi­sé­rable, cons­cien­cieuse.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 228v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_463]
(texte modernisé).

[Voir aussi regret, remords, scru­pule.]


 

«««  #  »»»

Repentance. Fille d’Epi­me­thee, im­pru­dente, triste, plom­bee, hon­teuse, le­gere, vaine, tarde ou tar­diue, mi­se­rable, cons­cien­tieuse.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 228v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_463]
(texte original).

[Voir aussi regret, remors, scru­pule.]