««« oise­leur »»»

« oise­leur » dans :
Du Bartas
1578
~ L’oise­leur, le pêcheur…
Blan­chon
1583
~ L’Amour, la Mort, le sort…
d’Aubi­gné
1616
~ La flûte qui joua…

~#~














 

Oiseleur. Cau­te­leux ou caut, pa­tient, chas­seux, ru­sé, dé­cep­tif, pipeux, fin, traître, en­glu­eux, atten­tif, cap­tieux, frau­du­lent ou frau­du­leux, sub­til, prompt, sif­fleux, cour­bé, insi­dieux.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 182v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_371]
(texte modernisé).

[Fin oise­leur. Mer­cure.]

[Oise­leur. Ramage.]

[Voir aussi oiseau.]


 

«««  #  »»»

Oiseleur. Cau­te­leus ou caut, pa­tient, chas­seus, ru­sé, de­cep­tif, pipeus, fin, traistre, en­glu­eus, atten­tif, cap­tieus, frau­du­lent ou frau­du­leus, sub­til, prompt, si­fleus, cour­bé, insi­dieus.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 182v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_371]
(texte original).

[Fin oise­leur. Mer­cure.]

[Oise­leur. Ramage.]

[Voir aussi oiseau.]