««« mur ou mu­raille »»»

« murs », « muraille » ou « murailles » dans :
Du Bellay
1558
~ Nouveau venu…
~ Sur la croupe d’un mont…
Chante­louve
1576
~ Seine qui fais…
Du Pré
1577
~ Quand je viens de la ville…
Ron­sard
1578
~ Plutôt le bal…
Du Monin
1585
~ Bouche, riche cité…

~#~














 

Mur ou Muraille. Encroû­té, mi­toyen, crê­pi, en­duit, plâ­treux, com­mun, droit, éle­vé, de­bout, encha­pe­ron­né.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 172v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_351]
(texte modernisé).

[Emmuré. Châ­teau, roc, roche ou ro­cher.]

[Muraillée. Mai­son.]

[Murailleux. Lierre.]

[Muré /-ée. Enclos, parc, ville.]

[Voir aussi rempart.]


 

«««  #  »»»

Mur ou Muraille. Encrous­té, moi­toien, cres­pi, en­duit, plas­treus, com­mun, droit, esle­ué, de­bout, encha­pe­ron­né.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 172v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_351]
(texte original).

[Emmuré. Chas­teau, roc, roche ou ro­cher.]

[Muraillee. Mai­son.]

[Murailleus. Lierre.]

[Muré /-ee. Enclos, parc, ville.]

[Voir aussi rempart.]