Pontus de TYARD (1521-1605)
Heureux le mois…
Lyon, Jean de Tournes, 1549.
ouvrir sur Gallica : Sonnet, pp. 50-51.

Heureux le moys, heureuse la iournee,
Heureuse l’heure, & heureux le moment,
Heureux le siecle, heureux le firmament,
Souz qui ma Dame heureusement fut nee.

Heureuse soit l’heureuse destinee,
De l’astre heureux, lequel heureusement
Faisoit ce iour son heureux mouuement,
Sur toute estoille en bon aspect tournee.

Heureux ce monde auquel elle seiourne,
Et le Soleil, qui autour d’elle tourne,
En s’eclipsant à l’obiect de sa veüe.

Moy malheureux en mon affection,
Qui n’esiouis ma triste passion,
La congnoissant de si grand heur pourueüe.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Heureux le moys, heureuse la iournee,
Heureuse l’heure, & heureux le moment,
Heureux le siecle, heureux le firmament,
Souz qui ma Dame heureusement fut nee.

Heureuse soit l’heureuse destinee,
De l’astre heureux, lequel heureusement
Faisoit ce iour son heureux mouuement,
Sur toute estoille en bon aspect tournee.

Heureux ce monde auquel elle seiourne,
Et le Soleil, qui autour d’elle tourne,
En s’eclipsant à l’obiect de sa veüe.

Moy malheureux en mon affection,
Qui n’esiouis ma triste passion,
La congnoissant de si grand heur pourueüe.

 

En ligne le 24/10/05,
versé dans l’anthologie principale le 30/03/14.
Dernière révision le 10/11/18.