Marc Papillon de LASPHRISE (1555-1599)
Je le veux appeler…
Paris, Jean Gesselin, 1597.

[…] 
 

Ie le veux appeller le doulx-merueilleux dieu:
Car il brusle la glace, il englace le feu,
Et fait changer la flame en vne onde plus doulce,
Par ses pleurs il fait rire & viure en vne mort,
Par sa guerre il fait estre en aggreable accord,
Et est plus gracieux alors qu’il se courrouce.
 

[…] 
 
 
 
 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 
 

Ie le veux appeller le doulx-merueilleux dieu:
Car il brusle la glace, il englace le feu,
Et fait changer la flame en vne onde plus doulce,
Par ses pleurs il fait rire & viure en vne mort,
Par sa guerre il fait estre en aggreable accord,
Et est plus gracieux alors qu’il se courrouce.
 

[…] 
 
 
 
 

 

En ligne le 14/09/11.
Dernière révision le 01/03/19.