Agrippa d’AUBIGNÉ (1552-1630)
Autant que d’abeilles bourdonnent…
Paris, Alphonse Lemerre, 1874.

«««

textes de
d’Aubi­gné

»»»


«««

dispo­si­tion du
pré­am­bule
(vers 1-4)

 


«««

 


«««

propos :
les douleurs
de l’amant

 

[…] 

Autant que d’abeilles bourdonnent
En Hybla, autant de flambeaux,
De sons, de spectacles nouveaux
Mon oreille & mon œil estonnent,
Autant de forces du destin,
Autant d’horreurs apareillees,
Et d’Erynnes dechevelees
Accourent pour estre à ma fin.

[…] 
 
 
 
 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Autant que d’abeilles bourdonnent
En Hybla, autant de flambeaux,
De sons, de spectacles nouveaux
Mon oreille & mon œil estonnent,
Autant de forces du destin,
Autant d’horreurs apareillees,
Et d’Erynnes dechevelees
Accourent pour estre à ma fin.

[…] 
 
 
 
 

 

En ligne le 12/02/12.
Dernière révision le 14/04/19.