««« Hy­mette »»»

 

~#~














 

Hymette. Ver­doyant, beau, miel­leux, plai­sant, ac­téan, fleu­ri ou fleu­ris­sant, prin­ta­nier, cé­cro­pien, mon­tueux.

C’est une mon­tagne d’At­tique mé­mo­rable, pour le bon miel qui s’en tire.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 130v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_267]
(texte modernisé).

[Hymettien /-ienne. Abeille, fleur, miel.]

[Voir aussi Chimère, Éry­manthe, Hé­li­con, Ide, Œté, Olympe, Par­nasse, Pinde, Rho­do­pé.]


 

«««  #  »»»

Hymette. Ver­doiant, beau, miel­leus, plai­sant, ac­tean, fleu­ri ou fleu­ris­sant, prim­ta­nier, ce­cro­pien, mon­tueus.

C’est vne mon­tagne d’At­tique me­mo­rable, pour le bon miel qui s’en tire.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 130v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_267]
(texte original).

[Hymettien /-ienne. Abeille, fleur, miel.]

[Voir aussi Chimœre, Ery­manthe, He­li­con, Ide, Oeté, Olympe, Par­nasse, Pinde, Rho­do­pé.]