««« gui­terne ou gui­terre »»»

« gui­terre » dans :
La Tays­son­nière
1555
~ Du bel émail…
Buttet
1561
~ Pource qu’au mont…

~#~














* guiterne ou gui­terre : petite gui­tare
 

Guiterne ou Guiterre. Hau­taine, gen­tille, ré­son­nante, da­me­rette, joyeuse, mi­gnarde ou mi­gnonne, por­ta­tive, ébé­nine, plai­sante, ba­bil­larde, chan­son­nière, amou­reuse, che­vil­lée.

La Guiterne est comme un dimi­nu­tif du Luth.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 120r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_246]
(texte modernisé).

[Voir aussi musique, ins­tru­ments de mu­sique et cordes d’ins­tru­ments, ain­si que lyre, re­bec et fifre, fla­geol ou fla­geo­let, flûte, haut­bois, tam­bour ou tam­bou­rin, trompe ou trom­pette.]


 

«««  #  »»»

Guiterne ou Guiterre. Hau­taine, gen­tile, re­so­nante, da­me­rette, ioieuse, mi­gnarde ou mi­gnonne, por­ta­tiue, hebe­nine, plai­sante, ba­bil­larde, chan­son­niere, amou­reuse, che­uil­lee.

La Guiterne est comme vn dimi­nu­tif du Luth.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 120r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_246]
(texte original).

[Voir aussi musique, ins­tru­mens de mu­sique et cordes d’ins­tru­mens, ain­si que lyre, re­bec et fifre, fla­geol ou fla­geo­let, flute, hau­bois, ta­bour ou ta­bou­rin, trompe ou trom­pette.]