««« tam­bour »»»

« tabou­rins » dans :
Gadou
1573
~ On entend, en hiver…
de Brach
1576
~ Mais qui pourrait compter…

~#~
















* tabourins : tambou­rins
 

Tambour ou Tambou­rin. Sonnant ou ré­son­nant, effroyable, mar­tial, enroué, ton­nant, creux, léger, ten­du, reten­tis­sant.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 255r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_516]
(texte modernisé).

[Prompt /prompte au tambou­rin. Alle­magne, sol­dat ou sou­dard.]

[Tambouri­neuse. Aubade.]

[Voir aussi musique et fifre, flûte, haut­bois, luc ou luth, lyre, trompe ou trom­pette.]


 

«««  #  »»»

Tabour ou Tabou­rin. Sonnant ou re­son­nant, effroiable, mar­tial, enroué, ton­nant, creux, leger, ten­du, reten­tis­sant.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 255r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_516]
(texte original).

[Prompt /prompte au tabou­rin. Ale­maigne, sol­dat ou soul­dart.]

[Tabouri­neuse. Aubade.]

[Voir aussi musique et fifre, flute, hau­bois, luc ou luth, lyre, trompe ou trom­pette.]