««« glai­ve »»»

« glaive » dans :
Du Bellay
1549
~ Ces Cheveux d’or sont les Liens…
La Gra­vière
1558
~ Phèdre voyant…
Hes­teau
1578
~ Ta vertu, ta bonté…
Fondi­mare
1586
~ Le Gras meurt, qui vivant…

~#~














 

Glaive. Vengeur, trélui­sant, pointu, meur­trier, aigu, tranchant, émou­lu, cruel, punis­sant ou pu­nis­seur, acé­ré, offen­sif, mortel, furieux, dégai­né. vois épée.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 114r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_234]
(texte modernisé).

[Voir aussi armes et ar­mures, couteau, coute­las, dard, darde, fer, flèche, jave­lot, lame, lance, poignard, sagette, trait.]






















«««  #  »»»

Glaiue. Vangeur, trelui­sant, pointu, meur­trier, agu, trenchant, esmou­lu, cruel, punis­sant ou pu­nis­seur, ace­ré, offen­sif, mortel, furieus, desgai­né. voi espee.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 114r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_234]
(texte original).

[Voir aussi armes & ar­meures, cousteau, couste­las, dard, darde, fer, fleche, iaue­lot, lame, lance, poignard, sagette, traict.]