««« for­ge »»»

« forge » dans :
Claude Gar­nier
1609
~ Quelle splen­deur…

~#~














 

Forge. Fumeuse, mar­te­lante, ouvrière, chaude, em­bra­sée, souf­fle­teuse, noire, vul­ca­nienne, ma­ré­chale, re­ten­tis­sante, métal­lière, tem­pes­ta­tive ou tem­pé­tueuse.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 105r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_216]
(texte modernisé).

[Forge-latin. Avo­cat.]

[Forgée. Finesse, mon­naie.]

[Forgeur /-euse. Bras, enclume, mar­teau.]

[Voir aussi forgeron.]






















«««  #  »»»

Forge. Fu­meuse, mar­te­lante, ouuriere, chaude, em­bra­see, souf­fle­teuse, noire, vul­ca­nienne, ma­res­chale, re­ten­tis­sante, metal­liere, tem­pes­ta­tiue ou tem­pes­tueuse.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 105r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_216]
(texte original).

[Forge-latin. Aduo­cat.]

[Forgee. Finesse, mon­noie.]

[Forgeur /-euse. Bras, enclume, mar­teau.]

[Voir aussi forgeron.]