Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« basilic (serpent) »»»

« Basilic » dans :
La Jessée
1583
~ Quand l’amitié…

~#~














 

Basilic. Roi des serpents, venimeux, horrible, crêté, malin, jaunâtre, morti­fère, dangereux, infect.

La diver­sité de ce qu’on a écrit du Basilic, en fait estimer l’histoire fabu­leuse. On a dit qu’il est jaunâtre, et a comme trois petites enle­vures sur la tête : Que par son regard et souffle seulement il tue ceux qui le regardent et oient, même fait mourir tous les animaux qui le touchent, encore qu’il soit mort. Bref il n’y a bête plus nuisible sur la terre, jaçoit qu’il n’ait pas un demi-pied de longueur. Pour en savoir davan­tage vois ce que dit Pline livre 8 chap. 21.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 32r° [Gallica, N0050715_PDF_70]
(texte modernisé).

[Voir aussi Éthiopiens et aspic, dragon, Python, serpent.]























Basilic ou Basilique. Roi des serpens, venimeus, horrible, cresté, malin, iaunastre, morti­fere, dangereus, infect.

La diuer­sité de ce qu’on a escript du Basilic, en fait estimer l’histoire fabu­leuse. On a dit qu’il est iaunastre, & a comme trois petites enle­ueures sur la teste: Que par son regard & soufle seulement il tue ceux qui le regardent & oïent, mesmes fait mourir tous les animaus qui le touchent, encores qu’il soit mort. Bref il n’i a beste plus nuisible sur la terre, iaçoit qu’il n’ait pas vn demi pied de longueur. Pour en sçauoir dauan­tage voi ce que dit Pline liure 8 chap. 21.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 32r° [Gallica, N0050715_PDF_70]
(texte original).

[Voir aussi Æthiopiens et aspic, dragon, Python, serpent.]