««« usu­rier »»»

« usu­rier » ou « usu­riers » dans :
Perrin
1574
~ Toujours au plain des champs…
Du Bartas
1578
~ L’oise­leur, le pêcheur…
Bi­rague
1585
~ Qui compte­ra les fleurs…

~#~














 

Usurier. Pécu­nieux, riche, mi­sé­rable, lar­ron, avare, ita­lien, ri­gou­reux, im­pi­toyable, argen­teux, maigre, pâle, sou­cieux, ti­mide, inexo­rable.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 283v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_573]
(texte modernisé).

[Usuraire. Profit.]

[Usurier /-ière /-s. Avare ou ava­ri­cieux, ava­rice, Juifs, mar­chand, pro­fit.]


 

«««  #  »»»

Vsurier. Pecu­nieus, riche, mi­se­rable, lar­ron, auare, ita­lien, ri­gou­reus, im­pi­toiable, argen­teus, maigre, palle, sou­cieus, ti­mide, inexo­rable.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 283v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_573]
(texte original).

[Vsuraire. Proffit.]

[Vsurier /-iere /-s. Auare ou aua­ri­cieus, auarice, Iuifs, mar­chand, prof­fit.]