««« Pasithée »»»

« Pasi­thée » dans :
Bu­gnyon
1557
~ Macrin sa Gélo­nis…
Pas­quier
1610
~ Que Laure soit…

~#~














 

Pasithée. Divine, pre­mière des Grâces, blan­dis­sante.

C’est le nom d’une des trois Cha­rites, au­tre­ment appe­lée Eu­phro­syne.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 195v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_397]
(texte modernisé).

[Voir aussi grâce.]






















«««  #  »»»

Pasithee. Diuine, pre­miere des Graces, blan­dis­sante.

C’est le nom d’vne des trois Cha­rites, au­tre­ment appel­lee Eu­phro­syne.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 195v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_397]
(texte original).

[Voir aussi grace.]