Clément MAROT
(1496-1544)
Dernier texte en ligne :
1539 : Ô pas épars…
Ouvrir sur Gallica :
3 poèmes sur preambule.net :

L’Adolescence Clémentine
Première Églogue des Bucoliques

Six Sonnets de Pétrarque

[Canz. 248]




~#~






Puisque le feu loge secrètement

Dedans la neige

 

 
L’abbé GOUJET, 1747
 

CLÉMENT MAROT.

Jean Marot retiré à Cahors, s’y était marié étant déjà dans un âge avancé. [1] Il n’eut qu’un fils de son mariage. Ce fut le célèbre Clément Marot. Il naquit en 1595 et fut amené à Paris à l’âge de dix ans. Son père eut soin de cultiver les talents qu’il lui reconnut pour la poésie, et ne négligea point de lui faire apprendre la langue Latine. Mais il fit ses premières études avec peu de succès, et Clément en rejette la faute sur ses maîtres. En effet, dit-il dans son Épître quarante-troisième,

En effet c’étaient de grands bêtes
Que les Régents du temps jadis,
Jamais je n’entre en Paradis
S’ils ne m’ont perdu ma jeunesse.

Il y avait cependant alors des Professeurs très-habiles, et qui ont formé d’illustres disciples, et je serais tenté de croire que Marot a trop légè­rement accusé ses maîtres de ce dont il était seul coupable. Né avec le talent de la poésie, et un penchant trop violent et trop faci­lement écouté pour la passion de l’amour, était-il surprenant que l’étude fût peu capable de se l’attacher ?

[…]

L’abbé GOUJET,
Bibliothèque française,
ou Histoire de la Littérature française,
tome XI, 1747, pp. 37-**
[Gallica, N0050654_PDF_86_**]
(texte modernisé).


________

Notes

[1] La "vie" de Clément Marot succède, au début du onzième tome de la Biblio­thèque de l’abbé Goujet, à celles de son père Jean Marot.





Liens

Études

* On peut lire, de Daniel Martin, Clément Marot : nouveaux horizons de la poésie et du poète à la Renais­sance, étude parue en 2004 dans le n° 59 du Bulletin de l’Asso­ciations d’étude sur l’huma­nisme, la réforme et la renais­sance, publiée sur Persée, portail de publi­cation élec­tronique de revues scienti­fiques en sciences humaines et sociales.


 


En ligne le 29/05/11.
Dernière révision le 12/03/16.