Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« pyramide »»»

« Pyramides » dans :
Ronsard
1553
~ Toujours ne tempête…

~#~














 

Pyramide. Orgueil­leuse, excel­lente, haute, pierreuse, égyp­tienne, merveil­leuse, pointe hautaine, sourcil­leuse, vaine, pharienne, ample, superbe, pointue, fameuse, admi­rable, coûteuse, folle, midienne, élevée, oiseuse.

Pyramide est une masse carrée, qui s’élève en grande hauteur, montant toujours en ame­nuisant jusques au sommet. Il y en a plusieurs en Égypte, mais y en avait trois dont la renommée s’est épandue par tout le monde, pour autant qu’elles étaient vues de toutes les parts qu’on y abordait. La plus grosse, et plus haute qui fut était faite de pierres ara­besques, et dit-on que 300 000 hommes mirent 20 ans à la faire.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 222v° [Gallica, N0050715_PDF_451]
(texte modernisé).

[Pyrami­dale. Pointe.]























Pyramide. Orgueil­leuse, excel­lente, haute, pierreuse, ægip­tienne, merueil­leuse, pointe hautaine, sourcil­leuse, vaine, pharienne, ample, superbe, pointue, fameuse, admi­rable, cousteuse, folle, midienne, esleuee, oiseuse.

Pyramide est vne masse carree, qui s’esleue en grande hauteur, montant tousiours en ame­nuisant iusques au sommet. Il y en a plusieurs en Ægypte, mais y en auoit trois dont la renommee s’est espandue par tout le monde, pour autant qu’elles estoient veuës de toutes les parts qu’on y abordoit. La plus grosse, & plus haute qui fut estoit faite de pierres ara­besques, & dict on que 300 000. hommes meirent 20. ans à la faire.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 222v° [Gallica, N0050715_PDF_451]
(texte original).

[Pyrami­dale. Poincte.]