««« guet »»»

« d’aguet » dans :
Baïf
1555
~ Comme quand le printemps…

~#~
















* d’aguet : à l’affût, aux aguets
 

Guet. Nuital, veillant, soigneux, non-dormant, enten­tif, obser­vant ou ob­ser­va­teur, insi­dieux, paisible, dili­gent, épieux, muet, vigi­lant.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 119v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_245]
(texte modernisé).

[Guettante. Embus­cade ou em­bûche.]

[Guetteur. Espie ou espion, garde ou gardien.]

[Guetteur de chemins. Larron.]






















«««  #  »»»

Guet. Nuictal, veillant, soigneus, non dormant, enten­tif, obser­uant ou ob­ser­ua­teur, insi­dieus, paisible, dili­gent, espieus, muet, vigi­lant.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 119v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_245]
(texte original).

[Guettante. Embus­cade ou em­busche.]

[Guetteur. Espie ou espion, garde ou gardien.]

[Guetteur de chemins. Larron.]