««« fê­tes »»»

« fête » ou « fêtes » dans :
Pele­tier
1555
~ Plus m’est promis…
Gadou
1573
~ On entend, en hiver…
Saint-Gelais
av. 1574 [1873]
~ Il n’est point tant…
La Jessée
1583
~ Si Borge vante…

~#~














 

Fêtes. Solen­nelles, dévotes ou dé­vo­tieuses, chômables, nocières, saintes, célèbres ou cé­lé­brées, paro­chiales, ocieuses, sacrées, ecclé­sias­tiques, joyeuses, domi­ni­cales.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 101r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_208]
(texte modernisé).

[Enfêtée. Maison.]

[Fêtarde. Paresse.]

[Voir aussi banquet, festin.]






















«««  #  »»»

Festes. Solen­nelles, deuotes ou de­uo­tieuses, chommables, nopcieres, saintes, celebres ou ce­le­brees, paro­chiales, otieuses, sacrees, eccle­sias­tiques, ioïeuses, domi­ni­cales.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 101r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_208]
(texte original).

[Enfestee. Maison.]

[Fetarde. Paresse.]

[Voir aussi banquet, festin.]