Jacques PELETIER du mans (1517-1582)
Plus m’est promis…
Lyon, Jean de Tournes, 1555.

Plus m’est promis, moins de profit m’en sort :
Moins je mérite, en plus haut lieu j’aspire :
J’approuve et vois le mieux, et prends le pire :
Au sûr je vise, et si me fie au sort.

Moins on m’emploie, et plus m’ingère fort :
Autrui soutiens, contre moi je conspire :
En autrui corps je me meus et respire,
Dedans le mien je suis transi et mort :

L’ennui m’endort, le repos me réveille :
J’attends la fête, et veux mourir la veille.
Amant, tu vis, tu languis et tu meurs

Par ton vouloir, ta doute et ton refus :
Souffriras-tu toujours que quatre humeurs
En tes désirs te fassent si confus ?

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Plus m’est promis, moins de profit m’en sort :
Moins je mérite, en plus haut lieu j’aspire :
J’approuve et vois le mieux, et prends le pire :
Au sûr je vise, et si me fie au sort.

Moins on m’emploie, et plus m’ingère fort :
Autrui soutiens, contre moi je conspire :
En autrui corps je me meus et respire,
Dedans le mien je suis transi et mort :

L’ennui m’endort, le repos me réveille :
J’attends la fête, et veux mourir la veille.
Amant, tu vis, tu languis et tu meurs

Par ton vouloir, ta doute et ton refus :
Souffriras-tu toujours que quatre humeurs
En tes désirs te fassent si confus ?

 

En ligne le 25/09/05.
Dernière révision le 06/01/14.