Jean-Baptiste CHASSIGNET (v.1570-1635)
Plusieurs pour l’an qui vient…
Besançon, Nicolas de Moingesse, 1594.

«««

textes de
Chassi­gnet

 


 

 
 
 

 


 

 

ouvrir sur Gallica : sonnet CCCXXXVIII, p. 307.

PLvsievrs pour l’an qui vient font leur prouision,

Lesquels ne scauent pas si leur trouble lumiere
Verra du iour present terminer la carriere
Tant ils ont le cerueau remplis d’illusion

A la vie incertaine ils ont affection,
Et le trespas certain ils mettent en arriere,
Ils se paissent de terre & viuent de poussiere,
Et tirent la santé de leur infection

Helas! puisque la loy de la mort est certaine
Et vos iours incertains quelle enfance vous meine
De preferer si fort l’incertain au certain?

Eslougnez vous Mondains, eslougnez vous du somme
Qui vous tient oppressez & viuez ainsi comme
Si vous deuiez mourir auiourdhuy ou demain

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

PLvsievrs pour l’an qui vient font leur prouision,

Lesquels ne scauent pas si leur trouble lumiere
Verra du iour present terminer la carriere
Tant ils ont le cerueau remplis d’illusion

A la vie incertaine ils ont affection,
Et le trespas certain ils mettent en arriere,
Ils se paissent de terre & viuent de poussiere,
Et tirent la santé de leur infection

Helas! puisque la loy de la mort est certaine
Et vos iours incertains quelle enfance vous meine
De preferer si fort l’incertain au certain?

Eslougnez vous Mondains, eslougnez vous du somme
Qui vous tient oppressez & viuez ainsi comme
Si vous deuiez mourir auiourdhuy ou demain

«««    »»»
 

En ligne le 30/01/16.
Dernière révision le 20/02/18.