««« dé­bauche »»»

 

~#~














 

Débauche. Inso­lente, folle ou fo­lâtre, las­cive, fai­néante, jeune, bor­de­lière, aveugle, pro­digue, libre, dis­so­lue, aban­don­née, li­cen­cieuse, ado­les­cente, in­dis­crète, ef­fré­née, per­dante ou per­due.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 78v°-79r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_163_164]
(texte modernisé).

[Débau­ché /-ée. Apos­tat, jeu­nesse ou jou­vence.]

[Voir aussi abandon, las­ci­ve­té, li­cence.]


 

«««  #  »»»

Desbauche. Inso­lente, fole ou fo­lastre, las­ciue, fai­neante, ieune, bor­de­liere, aueugle, pro­digue, libre, dis­so­lue, aban­don­nee, li­cen­tieuse, ado­les­cente, in­dis­crete, ef­fre­nee, per­dante ou per­due.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 78v°-79r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_163_164]
(texte original).

[Desbau­ché /-ee. Apos­tat, ieu­nesse ou iou­vence.]

[Voir aussi abandon, las­ci­ue­té, li­cence.]