««« An­jou »»»

« Anjou » dans :
Tyard
1555
~ En la froideur…
La Jessée
1583
~ Que n’ai-je les accords…
Las­phrise
1597
~ Plutôt le monde…

~#~
















¶ « Anjou » (Tyard), « le Harpeur d’Anjou » (La Jessée) ou « l’Ange­vin » (J. de Romieu) : Du Bellay.
 

Anjou. Fertile, vineux, délec­table, para­dis de France.

La duché d’Anjou adhère d’un côté à la comté de Tou­raine le long de Loire, et de l’autre au Breton-gallo et au Normand. Ce pays produit de fort bons vins blancs et en grande quanti­té.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 17v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_41]
(texte modernisé).

[Voir aussi Auvergne, Beauce, Champagne, Touraine.]






















«««  #  »»»

Aniou. Fertile, vineus, delec­table, para­dis de France.

La duché d’Aniou adhere d’vn costé à la conté de Tou­raine le long de Loire, & de l’autre au Breton-gallo & au Normand. Ce païs produit de fort bons vins blancs & en grande quanti­té.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 17v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_41]
(texte original).

[Voir aussi Auuergne, Beauce, Champaigne, Touraine.]