Michel GUY, dit Guy de TOURS
(v.1560-v.1610)
Dernier poème en ligne :
1598 : Belle fleur de quinze ans…
 
Ouvrir sur Gallica :
3 sonnets sur preambule.net :

Sonnets en faveur de son Ente

Sonnets en faveur de son Anne

Second livre en faveur de son Anne





~#~







Plus je lui dis qu’elle est seule mon âme,

Plus mes propos elle met au néant

 

 
Prosper BLANCHEMAIN, 1878
 

NOTICE SUR GUY DE TOURS

[…] Sa vie, copiée sur les manuscrits de Colletet, pour M. Taschereau, a été ainsi soustraite au criminel incendie de la Biblio­thèque de Louvre. Mais, comme cette notice a été composée, non pas par Guillaume Colletet, mais par son fils François, qu’elle est fort prolixe et, sauf les appré­ciations person­nelles du biographe, ne contient aucun détail qui ne soit tiré des œuvres de Guy, nous en userons avec moins de respect que s’il s’agissait de pages émanées de Guillaume.

[…]

« Guy de Tours, dit-il, naquit dans cette fameuse ville dont il voulut porter le nom, ce qu’il fit à l’exemple de ce grand histo­rio­graphe Grégoire de Tours, son compa­triote ; car le nom de Michel était son nom propre [1], ainsi que je l’ai reconnu par une ana­gramme latine où, dans Micael Guido, il trouve Gaude mi, Clio ! — de même le nom de Guy, et non pas de Tours, c’était véri­ta­blement le nom de sa famille ; ce que j’apprends d’un sonnet qu’il fit sur la mort de son père, nommé pareil­lement Michel Guy, procureur au siège présidial de Tours, décédé en l’an 1595, âgé de 65 ans.

[…]

Prosper BLANCHEMAIN,
Notice sur Guy de Tours, in Premières Œuvres et Soupirs amoureux, Paris, Léon Willem, 1878, pp. VII-VIII
[Gallica, ark:/12148/bpt6k4445d, PDF_7_8]
(texte modernisé).


________

Notes

[1] Son prénom.





En ligne le 18/10/16.
Dernière révision le 12/11/16.