Joseph DU CHESNE
(v.1544-1609)
Dernier texte en ligne :
1584 : Ô Lèthe sommeilleux…
Ouvrir sur Gallica :
3 textes sur preambule.net :

Toujours qu’en plein midi,

toujours qu’en plein minuit,

Le qui-va-là, le guet, le tumulte, le bruit,

votre repos retarde.


 


Biographie universelle, 1855
 

DUCHESNE (Joseph), en latin Quercetanus, sieur de la Violette, né à l’Esture, dans la province d’Armagnac, vers 1544, avait demeuré longtemps en Allemagne où il s’était appliqué à l’étude des sciences naturelles et parti­cu­liè­rement de la chimie. Il prit le degré de docteur en médecine à l’uni­ver­sité de Bâle vers 1573, et de là vint à Genève où il reçut la bourgeoisie ; entra au conseil des deux cents, fut député auprès des états de Berne pour leur demander des secours contre le duc de Savoie, et rendit d’autres services à sa patrie adoptive. Il vint en 1593 à Paris où il obtint une place de médecin ordinaire du roi Henri IV. Sa vanité et le mépris avec lequel il affectait de parler de ses confrères le leur rendit odieux. Comme il leur disait des injures dans ses ouvrages, il lui répondirent sur le même ton.

[…]

Biographie universelle,
tome XI, 1855, pp. 389
[Gallica, N0051651_PDF_394].




Liens

Compte-rendu de publication

* On peut lire une note de lecture de la Morocosmie de J. Du Chesne (1583), publié chez Droz en 2009 par Lucile Gibert, sur une page du site du Centre national du Livre.



En ligne le 23/12/09.

Dernière révision le 23/02/10.