Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« pain »»»

« pain » dans :
Anne de Mar­quets
1605
~ Si on prise beau­coup…

~#~














 

Pain. Nour­ri­cier ou nour­ris­sant, pé­tri, fro­men­teux, cha­pe­lé, blanc, sa­vou­reux, bé­nit, en­grais­sant, cuit, pail­leux, bou­lan­gé, doux, bis ou bis­cuit, émié, ras­sis, bour­geois.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 189r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_384]
(texte modernisé).

[Gagne-pain. Moyen, outil.]

[Voir aussi Cérès, gland, Io.]


 

«««  #  »»»

Pain. Nour­ri­cier ou nour­ris­sant, pes­tri, frou­men­teus, cha­pe­lé, blanc, sa­uou­reus, be­neist, en­gres­sant, cuit, pail­leus, bou­len­gé, doux, bis ou bis­cuit, esmié, ras­sis, bour­geois.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 189r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_384]
(texte original).

[Gaigne-pain. Moyen, outil.]

[Voir aussi Cere ou Ceres, gland, Io.]